pololacostepaschere.fr

Comment devenir un trader prospère ?

| 0 Commentaires

Le marché du forex offre de grandes possibilités de trading, mais uniquement pour ceux qui savent jouer le jeu. La plupart des novices pensent que le trading consiste uniquement à établir des graphiques et des signaux d’entrée et de sortie. Mais de bonnes stratégies de trading, la gestion des risques et le contrôle des émotions sont tout aussi importants. Voici donc quelques conseils pour que les traders restent sur la voie du succès.

Connaitre sur le bout des doigts le marché du Forex

La première chose à considérer est l’éducation au forex. Les traders doivent avoir une idée claire du fonctionnement du marché, des différentes paires de devises, y compris de leur comportement, des prix d’achat et de vente et des systèmes de négociation. Des concepts importants comme les pips, les écarts, la liquidité, l’effet de levier, le glissement, les commissions et leurs effets sur le potentiel de profit doivent être compris.

Le rôle de l’analyse fondamentale et technique est également important. Il est essentiel de se familiariser avec les différents indicateurs techniques, ainsi qu’avec l’impact des divers facteurs géopolitiques et économiques sur les taux de change. Il existe divers indicateurs économiques qui influent sur les mouvements de devises, et ces communiqués doivent être suivis par le biais d’un calendrier économique.

Choisir un courtier réglementé

Le soutien d’un courtier réglementé comme saxo joue un rôle essentiel dans le succès d’un négociant. Les grands courtiers agréés offrent les meilleures plateformes pour une exécution rapide des transactions, avec des écarts plus serrés et un glissement minimal. Ils contribuent non seulement à l’éducation critique sur le marché des changes, mais assurent également la sécurité des fonds et des outils de gestion des risques solides.

Avoir un plan de négociation solide

Il est nécessaire de fixer un objectif de profit quantifiable, quelque chose qui soit réaliste. Il doit y avoir un ensemble de règles écrites, avec des mesures claires d’entrée, de sortie, d’arrêt des pertes et de gestion de l’argent. Les systèmes de commerce électronique actuels permettent aux opérateurs de tester un plan avant de l’appliquer sur les marchés réels. Les comptes de démonstration sont de formidables outils d’apprentissage proposés par les courtiers, pour aider les traders à tester la viabilité de leurs stratégies de négociation. Il peut en outre indiquer la logique du plan.

Les stratégies doivent être basées sur le calendrier des activités commerciales. Certains traders font du trading à temps plein, tandis que d’autres le font à temps partiel. Créez donc un plan basé sur le temps que vous souhaitez réellement consacrer à la négociation.

Une fois qu’une stratégie a été décidée, tenez-vous-en à elle. Le recours à des opérations en dehors du plan s’avère souvent être une mauvaise décision.

Traitez votre activité de trader comme une entreprise

Comme toute entreprise, le commerce a aussi ses propres hauts et ses bas. Chaque trader, même George Soros, connaît à la fois des gains et des pertes. Alors, restez concentré sur l’apprentissage et la croissance en tant que trader. Les échecs ont le pouvoir de vous apprendre beaucoup plus que les gains. La clé de la réussite est de faire vos propres recherches, en plus d’apprendre auprès de traders experts, pour maximiser votre potentiel commercial. Cela implique de ne pas prendre de risques inutiles et d’utiliser des outils de gestion des risques efficaces, comme les ordres stop-loss et take-profit, pour protéger votre capital. Apprendre et pratiquer différentes stratégies de négociation sur un compte de démonstration est un bon moyen d’améliorer vos compétences.

Un autre aspect du commerce responsable est la gestion du rapport risque-rendement. Si les opérations risquées offrent un plus grand potentiel de profit, elles peuvent faire disparaître des comptes entiers si le marché va dans le sens inverse. N’investissez donc que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. La plupart des traders risquent environ 1 à 2 % de leur capital de négociation pour maintenir leur compte.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.