pololacostepaschere.fr

Quelles sont les nouvelles règles pour obtenir un prêt en 2021 ?

| 0 Commentaires

Besoin d’un prêt ou d’un soutien financier ? Vous n’avez d’autres choix que de recourir aux prestations des banques ? Sachez que c’est un peu plus compliqué cette année de négocier les prêts. C’est une des conséquences du confinement et du coronavirus. Le point.

Pourquoi les banques sont plus exigeantes cette année ?

Cette année, les banques belges ne sont plus si indulgentes qu’en début d’année dernière concernant leur prestation de crédit. C’est une des conséquences du confinement. En effet, la cessation de certaines activités a lourdement impacté les emprunteurs. Certains sont actuellement en situation de surendettement et ne réussissent pas à régler leur mensualité. D’autres sont en phase de l’être et demandent déjà des solutions pour le rééchelonnement de leurs emprunts ou un rachat de crédit afin de réduire leur mensualité. Et cela ne risque pas de s’arranger de sitôt. Selon les experts en comptabilité Forest, le taux de chômage et le surendettement qui en résulte risquent encore d’augmenter cette année en Belgique.

Il leur faut donc protéger leur investissement. Car, si pour les particuliers, les emprunts sont des financements, pour les banques, il s’agit d’un placement. Et pour cause, elles ne vous proposent pas un financement à titre gratuit. Elles prennent un taux d’intérêt sur vos emprunts qui ne leur sont réellement rentable que si vous honorer votre dette jusqu’à la fin.

Comment augmenter vos chances d’obtenir un crédit en 2021 ?

Il n’en demeure pas moins que certains emprunteurs réussissent à obtenir un crédit. Comment font-ils ? Il n’y a pas d’autres secrets que de rassurer les banques. Pour ce faire, vous devez pouvoir garantir la stabilité de votre métier et de vos revenus.

S’il y a quelques années, les apports personnels n’étaient plus de rigueur pour une demande de crédit, la tendance revient. Les apports vont de 10 à 30% du capital nécessaire pour la réalisation de votre projet. Ils vous donnent un profil plus responsable, du moins pour ce qui est de la gestion de vos avoirs. En plus, ils vous permettent de négocier un meilleur taux en réduisant le budget à demander à la banque.

Et bien évidemment, à cela s’ajoutent les différentes garanties réelles et personnelles que vous pouvez fournir afin de soutenir votre demande : hypothèque, caution, assurance crédit, etc.

Choisir aussi le bon capital à demander à la banque peut impacter sur la réussite ou non de votre demande de crédit. Les banques n’aiment pas les emprunteurs qui sont trop gourmands, mais que leur situation personnelle et financière ne permette pas. Un conseil : procédez à une simulation de crédit avant de remplir votre demande de prêt. Ceci vous aidera à avoir une vision plus globale et plus objective de votre situation et de vos possibilités de remboursement.

Les anciennes règles demeurent

Malgré tout, les anciennes règles demeurent. Ces nouveautés viennent uniquement renforcer le dispositif de sécurisation des financements apportés par les banques. Et comme toujours, recourir aux services d’une agence de comptabilité Forest pour vous aider ne serait pas du luxe. C’est un expert dans les démarches financières et administratives auprès des banques. Ce qui vous permettra d’économiser du temps dans leur réalisation. Sans compter que les comptables peuvent disposer de plusieurs contacts qui peuvent vous faciliter l’accès à un emprunt.

Mais quelles sont justement ces anciennes règles ? Non seulement il faudra avoir un taux d’endettement de 30% minimum, mais vous devez aussi prévoir une bonne assurance emprunteur. En outre, vous devez accompagner votre demande d’emprunt de quelques documents justificatifs comme le certificat de résidence, les pièces d’identité, les fiches de paies et le certificat de travail, le RIB et bien d’autres encore.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.